Qu’est-ce que le curcuma

Qu’est-ce que le curcuma

Le curcuma est une épice abondamment utilisée dans la cuisine orientale. Ses vertus et bienfaits y sont connus et exploités depuis la nuit des temps. Ce n’est que ces dernières décennies que l’on a commencé à parler du curcuma sur le continent européen. Plusieurs travaux de recherche ont été menés, et continuent d’être menés, afin de prouver scientifiquement les vertus de cette racine.

Souhaitez-vous en apprendre davantage sur le curcuma ? Trouvez dans la suite de cet article toutes les informations utiles sur le curcuma.

Origine et histoire du curcuma

Le curcuma ou curcuma longa est une plante herbacée de la famille des Zingibéracées. Issu de la même famille que le gingembre, il résulte de plusieurs sélections. Il est essentiellement originaire de l’Inde et du sud-est de l’Asie. Cette plante est cultivée en Inde depuis l’antiquité, et a été souvent mentionnée dans la littérature en sanskrit vers le IVe siècle.

Le curcuma s’est imposé dans la cuisine et dans la médecine traditionnelle chinoise depuis le VIIe siècle, à cause de ses nombreuses vertus thérapeutiques. Pour ce qui est de l’Europe, cette plante y a été importée vers le XVIIIe siècle par les grandes puissances navales comme le Portugal, la France et le Royaume Uni.

Le nom curcuma provient étymologiquement du Sanskrit, et veut dire « ce qui donne de la couleur ». Au fil des années, la plante a été désignée par plusieurs appellations vernaculaires, qui ont été tantôt inspirées par sa couleur tantôt inspirée par ses vertus.

Apparence du curcuma

Plante vivace herbacée, le curcuma est court et ses tiges ont une taille d’environ 1 mètre. La plante est composée de beaucoup de rhizomes aromatiques. L’arôme et l’odeur forte que dégagent ses rhizomes  sont dus à la présence d’une huile essentielle. Ils ont une forme ellipsoïde ou cylindrique. À l’extérieur, ses rhizomes  ont une couleur brun-gris contre une couleur jaune orangé à l’intérieur.

Ses feuilles, plus longues que larges, sont alternées et positionnées en deux rangées. Elles ont souvent une couleur blanche ou jaune. Sa culture est essentiellement propice sur les terres fertiles des régions ensoleillées. L’abondance de l’eau ne favorise pas son épanouissement.

Toutes les parties de la plante de curcuma sont utilisées, mais à des fins diverses. Les rhizomes constituent la partie la plus utilisée. Toutefois, ils sont aussi constitués de deux parties. On distingue donc les doigts et la partie centrale appelée curcuma mère. Cette dernière regorge de plusieurs vertus thérapeutiques, et est donc plus utilisé dans le domaine de la santé. Pour ce qui concerne les doigts, ils sont plus utilisés comme épice dans les repas.

Les composants du curcuma

Le safran des Indes est riche en curcuminoïdes. Le principe actif de cette substance est la curcumine. La curcumine est le principal principe actif du curcuma. Elle confère au curcuma toutes les vertus qu’on lui connaît. Les études scientifiques menées sur la curcumine ont permis de révéler ses propriétés.

Cependant, la curcumine est une substance qui a un faible taux d’absorption par le corps. Pour donc augmenter véritablement son taux d’absorption, vous pouvez l’associer avec une poudre de poivre noir. En effet, le poivre noir est riche en pipérine, ce qui permet à l’organisme de tirer le plus possible les avantages de la consommation du curcuma.

Il faut aussi ajouter qu’en dehors de la curcumine, le curcuma est une épice qui contient des huiles essentielles, de l’amidon, des vitamines (C, E, K, B1, et B2) et des fibres. Il contient aussi du calcium, du cuivre, du zinc, du potassium, du fer et des minéraux.

Les bienfaits du curcuma

Ses bienfaits pour la santé sont connus dans les pays asiatiques depuis des siècles. C’est d’ailleurs pourquoi cette épice est aussi présente dans les plats de régions. Cependant, pour établir scientifiquement ses bienfaits, des recherches ont été menées par plusieurs institutions. Ainsi, voici les principaux bienfaits du curcuma en poudre pour la santé.

I/ Un complément alimentaire de choix et un excellent antioxydant

Les différents nutriments qui le composent en font le complément alimentaire tout désigné. De plus, comparativement aux autres épices, la propriété antioxydante du curcuma est plus puissante. La curcumine empêche donc l’oxydation dans le corps et le maintient en bonne santé.

II/ Un puissant allié contre les troubles digestifs et hépatiques

La consommation du curcuma prévient et guérit tous les types de troubles digestifs. Il est efficace contre la constipation, les maux d’estomac, le syndrome d’intestin irritable, mais aussi contre les troubles plus grave comme l’ulcère gastrique ou le syndrome du côlon.

Il joue aussi un rôle protecteur pour le foie, en le désintoxiquant et en débouchant les voies hépatiques.

III/ Un remarquable anti-inflammatoire

L’activité inflammatoire de la curcumine est pratiquement égale à celle des corticoïdes. Elle est donc efficace pour soulager les blessures, les brûlures et autres formes d’inflammation.

IV/ Un allié dans la prévention et le traitement du cancer

Étant un antioxydant et un anti-inflammatoire, la poudre de curcuma à des vertus préventives contre différent type de cancer. Pour ce qui est de la guérison, le curcuma stoppe la prolifération ou favorise la mort de certaines cellules cancéreuses. Il réduit également les effets secondaires des traitements anti-cancéreux, et augmente la sensibilité du corps vis-à-vis de ces traitements.

En dehors de ces vertus, il peut également jouer un rôle important dans les soins de visage et de la peau. Ainsi, il peut être consommé ou appliqué sur la peau pour lutter contre les acnés et d’autres infections cutanées.

Les contre-indications du curcuma

Malgré les nombreux avantages que présente sa consommation, ilest contre-indiqué pour certaines personnes. Par contre-indication, on entend que ces personnes doivent avoir l’avis favorable de leur médecin avant une utilisation thérapeutique. Il s’agit :

  • des personnes qui souffrent d’obstructions ou de calculs biliaires
  • de celles qui souffrent des troubles liés au foie
  • des personnes ayant subi une intervention médicale, moins de 15 jours avant la consommation de curcuma.

Pour ces personnes et pour les femmes enceintes ou allaitantes, la poudre de curcuma peut être uniquement ajoutée aux recettes. Il est donc proscrit de faire une cure de curcuma dans ces cas.

En définitive, voilà l’essentiel à connaître sur le curcuma. Il faut donc retenir que cette poudre est véritablement bénéfique pour l’organisme. Cependant, pour la consommation des gélules, des comprimés ou des compléments alimentaires, la posologie doit être respectée. En cas de mauvais dosage, plusieurs effets nocifs liés à la consommation de la poudre de curcuma pourront être constatés.

Les sources d’information

  • https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/superseded-community-herbal-monograph-curcuma-longa-l-rhizoma-first-version_en.pdf
  • https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/447931

Laisser un commentaire