Quand récolter le curcuma ?

Quand récolter le curcuma ?

Personne ne résiste à l’appel de cette célèbre épice de couleur jaune vif, obtenue grâce au rhizome d’une plante herbacée vivace. Issu de la même famille que le gingembre, le curcuma est une plante qui possède beaucoup de vertus. En faire une culture personnelle est sans aucun doute la meilleure chose à faire afin de profiter pleinement de toutes ses propriétés. Il s’agit donc de la mettre en terre, de s’en occuper jusqu’à ce qu’elle arrive à maturation pour enfin procéder à la récolte. À quel moment exactement devez-vous récolter le curcuma ? On vous en dit plus dans cet article.

Quand procéder à la récolte ?

Le curcuma est une plante vivace originaire du sud de l’Asie qui peut mettre jusqu’à 3 années avant de fleurir. La récolte se fait une fois par an, généralement lorsque les feuilles commencent à jaunir, puis à se dessécher. En plus des feuilles, la tige aussi commence à sécher. Elle peut survenir environ 8 à 9 mois après la plantation en milieu tempéré ; et 5 à 6 mois dans un milieu tropical.

Le moment de la récolte dépend grandement de la période au cours de laquelle vous avez planté le curcuma. Vous devez donc suivre l’évolution de votre plant de curcuma. Si vous avez effectué une plantation en terre dans un milieu tropical, vous pouvez déjà observer à partir du mois de juillet ou de septembre l’assèchement visible des feuilles, en dépit des apports en eau que vous faites constamment. Cet indice vous permet de vérifier l’état de la partie souterraine. Vous distinguerez nettement un rhizome mère portant des doigts de rhizomes qui émergent clairement.

Vous pouvez également, attendre que votre plante entre en dormance en période hivernale. Déjà en octobre ou en novembre, elle commence à perdre ses feuilles et n’a plus besoin d’être arrosée. Cette période est aussi favorable pour procéder à une bonne récolte.

Le plus important à savoir, c’est que le moment de la récolte varie très souvent en fonction de plusieurs éléments. Pour savoir quand est-ce qu’il faut la faire, laissez-vous donc guider par l’apparence de votre plante en prenant en compte les paramètres mentionnés ci-dessus. Mais pour ce faire, il vous faudra aussi savoir quel type de curcuma récolter.

Quel type de curcuma récolter ?

Il faut dire que le curcuma est extrait d’une plante rhizomateuse provenant de la famille des Zingibéracées. Le terme « curcuma » est beaucoup plus employé en cuisine. Certains le surnomment également « safran des Indes », ou encore « safran du pays ». Lorsque vous décidez de faire la culture de cette plante, vous pouvez choisir l’endroit où vous souhaitez la cultiver. La culture du curcuma peut se faire dans votre jardin, c’est-à-dire sur une étendue assez vaste. Elle peut aussi se faire à l’étroit dans un pot de jardinage posé sur votre balcon. Le curcuma se décline sous plusieurs variétés. Les plus connues sont listées ci-dessous.

  • Le Curcuma alismatifolia : encore appelée tulipe de Siam, elle atteint 2 pieds de haut et ses fleurs sont de couleur blanc-lavande. C’est l’espèce du curcuma la plus ornementale.
  • Le Curcuma Elata : cette espèce de curcuma appartient au groupe de floraisons printanières. Ses fleurs sont parfois de couleur rose vif ou pourpre et elle se développe généralement de 6 à 8 pieds.
  • Le Curcuma petiolata : il est pourvu d’un petit tronc assez compact, et ses fleurs sont plus ou moins larges.
  • Le Curcuma rubescent : de couleur marron, ce type de curcuma dispose d’une nervure centrale sur ces feuilles. Ses fleurs ne sont visibles qu’au printemps et en été.
  • Le Curcuma zanthorrhiza : il produit des grappes de petites tiges d’à peine 2 mètres. Ses feuilles sont plus longues que larges.
  • Le Curcuma longa ou domestica : le rhizome de cette variété de curcuma est aromatique et c’est de lui qu’est extrait l’épice.

Domestica ou longa

Parmi toutes ces espèces de curcuma, une seule fait l’objet de grande récolte : le curcuma domestica ou longa. Les rhizomes de cette variété de curcuma sont aromatiques et ont une forte teneur en curcumine. C’est ce qui justifie leur couleur jaune éclatant. Ils sont épais, charnus, écailleux et recouverts d’une membrane brune et grisâtre. Cette dernière cache la couleur orangée naturelle du rhizome ; cette dernière visible quand on le sectionne.

La plupart des variétés restantes sont des espèces ornementales. Si vous faites ce type de jardinage, renseignez-vous sur la nature de curcuma que vous avez planté. Si votre objectif est d’avoir à votre disposition l’épice de couleur jaune vif tant prisée, vous devez donc uniquement récolter les rhizomes du curcuma domestica.

Comment faire la récolte ?

Une fois que les feuilles commencent à faner et commencent à tomber, vous pouvez couper la ou les tiges jusqu’au ras du sol. Cela vous permettra d’avoir facilement accès aux rhizomes. Prenez le soin de procéder à une bonne humidification de la terre avant de déterrer les rhizomes. Vous pouvez le faire soit à la main avec des gants ou encore en vous aidant d’une truelle de jardin. En période hivernale, après avoir coupé la tige pour la récolte, si vous avez un terreau assez riche, vous pouvez attendre la prochaine repousse sans arroser.

Après avoir retiré les rhizomes du sol, laissez-les reposer quelques heures. Cette étape permet à ces derniers de voir leur taux d’humidité stabiliser. Ensuite, nettoyez-les à l’eau pour vous débarrasser des éventuelles moisissures ou champignons qui pourraient les recouvrir. Pour conserver le curcuma, découpez les rhizomes, faites-les sécher pendant plusieurs jours dans un endroit sec et réduisez-les en poudre. Versez la poudre de couleur jaune orangé obtenue dans des bocaux en verres afin de pouvoir en faire bon usage.

Le curcuma est une plante médicinale cultivée pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques et culinaires. Elle peut aussi selon la variété cultivée servir de plantes d’intérieurs. Sa culture et son entretien doivent être réalisés avec soin pour espérer obtenir une récolte fructueuse. Le curcuma est une plante dont l’utilisation est assez diversifiée. Vous aurez sans aucun doute l’embarras du choix pour l’utiliser une fois que votre récolte sera faite. Par sa composition en huiles essentielles et son arôme poivré, il sert particulièrement d’épice en cuisine. Vous pouvez en outre décider d’en faire un usage personnel, pour teindre vos vêtements. La tendance actuelle lui confère une utilisation grandement cosmétique et médicale.

Sources

  • http://www.missouribotanicalgarden.org/
  • http://www.chineseherbshealing.com/curcuma-longa/
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19966973
  • https://www.sciencedirect.com/science/article/
  • http://apps.who.int/medicinedocs/fr/d/Js2200e/14.html
  • http://tropical.theferns.info/viewtropical.php?id=Curcuma/

Laisser un commentaire

Fermer le menu