Comment planter le curcuma ?

Comment planter le curcuma ?

Au nombre des épices les plus célèbres à travers le monde, le curcuma figure en tête de liste. Cette plante aux allures de gingembre s’utilise aussi bien en cuisine qu’en médecine. Cependant, il n’est pas toujours évident de cultiver les rhizomes de curcuma. Découvrez ici les astuces et conseils pour planter convenablement le curcuma.

Qu’est-ce que le curcuma ?

Le curcuma ou le safran des Indes est une plante à épice de la famille des zingibéracées. Comme son nom l’indique, il est originaire d’Inde et de Malaisie. Cette plante vivace se caractérise par ses rhizomes dont les vertus culinaires sont appréciées à travers le monde.

À l’instar du safran, le curcuma se distingue par sa couleur jaune éclatant. En dehors de son usage en cuisine, il est associé à divers programmes de phytothérapies. Ses applications s’étendent également au textile en raison de sa teinture prononcée.

Le curcuma se décline en une quarantaine d’espèces différentes. La plupart de ces variantes sont utilisées pour la décoration. À ce titre, le curcuma alismatifolia ou la tulipe de Siam apparaît comme une référence. La teinte mauve de ses pétales fait d’elle un ornement fort apprécié.

Quelles sont les conditions indispensables à la culture du curcuma ?

La culture du curcuma requiert des conditions préalables. Le sol destiné à la plantation doit être fertile. Assurez-vous d’avoir de la terre fraîche et humide.

Comme toutes les plantes vertes, le curcuma a besoin des rayons du soleil pour s’épanouir. Cependant, cette plante herbacée vivace craint les rafales. Vous devez donc planter le curcuma dans un espace qui respecte ces deux critères. Privilégiez donc les terrasses ou les balcons pour de plus belles vues.

Plantez le curcuma à 6 cm de profondeur dans la période allant de février à mai. Ce délai permet de respecter le cycle de floraison du curcuma entre juin et septembre permettant sa récolte.

La culture du curcuma exige de la patience. Il faut en effet attendre jusqu’à trois ans pour observer les premières fleurs sur les tiges du curcuma. De plus, votre patience sera récompensée par deux floraisons en l’espace d’un an.

Le safran des Indes se développe parfaitement dans un jardin. Il est également possible de le planter dans un pot.

Comment amorcer la culture du curcuma ?

La première étape de la culture du curcuma consiste à trouver des rhizomes sains. Le rhizome est la tige souterraine du curcuma. Orientez-vous vers un magasin de botanique. Vous trouverez également des rhizomes de curcuma à planter au sein des boutiques spécialisées dans les épices.

Par suite, il est conseillé d’amorcer la culture du curcuma dans un pot. À défaut, vous pourrez démarrer la culture dans une petite coupe. Assurez-vous cependant d’apporter de l’eau en quantité suffisante. Un apport trop important d’eau fera pourrir les rhizomes de curcuma. Par contre, une faible quantité d’eau occasionnera le flétrissement de ces derrières. Certaines variétés de curcuma peuvent se cultiver en intérieur

L’étape suivante consiste à déterminer le mode de culture final. Une fois les premiers bourgeons apparus, vous aurez le choix entre le pot ou le jardin.

Comment planter le curcuma en pot ?

Le safran des Indes est capable de développer de nombreux rhizomes une fois en pot. Pour ce faire, vous devez veiller à la qualité du terreau. Le curcuma requiert également un arrosage régulier et abondant.

Une astuce consiste à mettre une fine couche d’argile à la base du pot. À cela s’ajoutent un terreau sableux et quelques feuilles. Le système ainsi obtenu assure l’irrigation de la plante. Veillez à effectuer l’hivernage du curcuma à la fin du cycle de végétation.

Pour une meilleure croissance de votre plant, renouvelez son terreau à l’approche du printemps. Assurez-vous d’enlever les feuilles mortes ainsi que les tiges asséchées

Comment planter le curcuma en jardins ?

Le curcuma est une plante tropicale. À ce titre, vous devrez patienter jusqu’à la seconde moitié de mai pour le mettre en terre. Cette période coïncide en effet avec la fin des gelées.

Par ailleurs, vous devrez placer votre plan de façon à éviter un contact direct avec le soleil. Accordez une attention particulière au curcuma durant sa période de végétation. Dans votre jardin, aspergez de l’eau de pluie sur les feuilles de votre plan pour en assurer l’hydratation.

Le phosphore est important pour la bonne culture du curcuma. Optez pour un engrais riche en phosphore à l’approche de la floraison de votre curcuma.

Comment protéger les rhizomes de curcuma pendant l’hivernage ?

L’hivernage désigne la période de repos du curcuma. Entre les mois d’octobre et de novembre, le safran des Indes « s’endort ». Cette période se caractérise par un assèchement des feuilles de la plante.

Durant ce laps de temps, vous devrez changer votre approche d’entretien :

  • Réduisez progressivement votre apport en eau.

Une erreur d’arrosage entraîne le flétrissement du curcuma. Vous devez donc agir avec précaution pour sauvegarder la santé de votre plant.

  • Arrêtez le processus d’arrosage

En dehors du cycle de végétation, le curcuma n’a pas besoin d’un apport en eau.

  • Sortez votre plant de terre

Cette étape est primordiale pour la suite de votre culture. Vous devrez garder les rhizomes une fois le curcuma déterré. Cela vous permettra d’amorcer une nouvelle culture l’année suivante.

En définitive, la culture du curcuma nécessite du temps et de l’attention. De plus, ses bienfaits sur la santé humaine sont indéniables. D’ailleurs, saviez-vous que le curcuma est utilisé pour guérir l’arthrose ?

Sources scientifiques

Retrouvez toutes les informations relatives à la culture du curcuma en visitant les sites suivants :

https://www.deco.fr/jardin-jardinage/plante-potagere/curcuma/

Laisser un commentaire